Haaaaaa ce fameux journal alimentaire! Très peu de personnes le font réellement!.. Normal!, C’est franchement rébarbatif… Et pourtant, simplifié, il peut être vraiment super utile pour perdre du poids et c’est prouvé, ça marche!

D’abord, on croit à tort connaître ce qu’on mange alors qu’on sous estime les quantités et on oublie vite les snacks ingérés car ils le sont souvent de façon mécanique.

Si tu es donc du genre à penser que tu manges sainement mais que tu as un surpoids, ça peut t’aider à décrypter un peu mieux ton comportement alimentaire.

Ensuite, un autre avantage est qu’on n’a pas envie de noter qu’on s’enfile un mélo cake, voir deux, voir carrément la boite. Alors on s’abstient de les manger juste pour ne pas devoir le noter. Dans ce cas de figure, il faut tout de même jouer le jeu et être honnête avec soi-même. On mange, on note. Même l’hamburger. Ou le principe même du journal ne fonctionnera pas!

Ici, je ne te propose pas de réellement tenir un vrai journal fastidieux mais simplement une note dans ton gsm par exemple.  Notes-y juste ce que tu manges AU MOMENT où tu le manges évidemment. Après, vu les méandres insondables du cerveau, ça s’oublie.  La note du gsm est pratique car c’est un p’tit gadget qu’on a toujours sur soi!

Il y aura:

Lun: 8h  shake 11h fruit 13h shake 16h yaourt 19h soupe grecque

Ma: 8h shake  11h café sans sucre (avec stevia) 13h shake 17h 1 morceau de tarte 19h poulet légumes

Me: etc…

Imagine que tu ne perds plus ou peu de poids et qu’une pizza, un café avec deux sucres, un spaghetti bolo (le vrai) ou une mousse au chocolat viennent se glisser régulièrement dans ton relevé. Tu verras vite quand ça coince!

Petit bonus: Note en plus ton humeur ou comment tu te sens. Stressée, pressée, détendue, fatiguée, heureuse, préoccupée, ennui etc…Tu vas apprendre énormément sur ta façon de fonctionner! Ca te servira pour prendre du recul et gérer tes pulsions.

Tu l’as compris, tenir une note alimentaire est une astuce incroyable anti craquage, d’analyse et de compréhension de soi à travers ce que l’on mange. Ca fonctionne vraiment. Alors, il n’y a qu’une façon de le vérifier, FAIS-LE!