Se stabiliser pour la vie?

C’est totalement possible ! 

D’abord une question de tempérament

Vous connaissez la bande à YAKA?

Yaka manger sainement, Yaka faire du sport, Yaka stopper les sucreries, les chips et apéros.

Oui, c’est vrai. 

Et comment fait on dans la vraie vie? Surtout quand on a un tempérament assez festif, non rigoriste? Et si notre emploi du temps est chargé comme Barak Obama et Macron réunis? Qu’on a un temps plein, des enfants, une famille, des amis qui n’hésitent pas à nous convier à leur fête d’anniversaire, communion, repas et tralala? 

Perdre du poids demande d’être focus de façon intense sur la nutrition durant un temps déterminé. Heureusement ca ne dure pas toute la vie. Et se stabiliser??? Ha haaaaaaaaaa bha c’est ça, c’est pour la vie. Autant dire qu’il faut trouver un moyen simple, qui correspond à sa philosophie, à son tempérament pour que ça marche sur le long, trèèèèèèès long terme! 

Car dans le fond… Les yoyos… Ce n’est pas parce que le régime ne fonctionne pas! Au contraire, il a bien fonctionné vu qu’on a perdu du poids. Mais c’est la méthode de stabilisation qui n’est pas adaptée à son propre style de vie et donc impossible de tenir in vitam eternam. Amen!

Le principe pour se stabiliser

Quelle que soit la méthode qu’on va choisir pour se stabiliser, elles respectent toutes ce principe: chaque écart doit être compensé. 

Si un écart n’est pas compensé derrière par un déficit en calorie provenant de la nutrition ou du sport, cet écart calorique va s’ajouter et rester stocké. Il ne s’évaporera jamais tout seul! Et petit à petit, si on ajoute à cet écart d’autres suivants, ils s’additionnent à la queue leu leu et les kilos reviennent.  Et hop, du chat, on repasse au chat potté sans s’en rendre compte!

La deuxième chose est se choisir un poids cible cohérent. Rien ne sert de ressembler à Kate Moss, on n’y arrivera jamais sauf si on s’astreint à un régime hyper strict! Cela peut nous rendre malheureuses à terme parce que les sacrifices sont gigantesques!

Il vaut mieux se dire que 60kg c’est l’idéal car c’est un poids facile à maintenir et qu’il nous permet d’être plus décontractées. On ne doit pas s’auto flageller à chaque glace léchée. 

Ensuite, il faut avoir une alarme. Un poids cible ne veut pas dire rester à 60kg chaque jour de l’année! Autant dire IMPOSSIBLE! Mais bien osciller un peu autour. Et, quand la barre des 3kg supplémentaires par rapport  ce poids est atteinte, DING DING DING, là on s’y colle! On rattrape vite tout ça! Car les kilos vites pris sont vites perdus!

Plusieurs méthodes pour se stabiliser

On peut se fier à son bon sens. C’est vrai, mais ça comporte des limites. Déjà, le bon sens c’est un peu comme la bande à YAKA. Il faut pour cela être une personne qui aime la rigueur et ne se laisse pas trop tenter par un dessert ou un plat trop calorique au départ. Il faut pratiquer la nutrition saine véritablement au quotidien. Mais cela n’exclut pas que parfois, on fait des écarts. Par exemple: on sait que la pizza mangée hier soir avec trois verres de vins sont trop caloriques. Mais de combien? Et comment rattraper ça? Durant combien de temps doit on diminuer nos rations pour récupérer cet écart? Combien d’heure de sport doit on faire? Hum…. Compliqué. De ce fait, la tentation est forte de s’affamer derrière pour être certaine que c’est rattrapé. Tu te reconnais dedans? Comme je te comprends! Le soucis c’est qu’à force de trop de rigueur et de restriction, on finit par lâcher. et Bardaf, c’est l’embardée!

Ensuite il y a le comptage des calories. Là, il faut s’aider d’applications. On encode au quotidien ses plats et elles vont nous dire exactement si il y a eu un surplus de calories. C’est super mais ca demande aussi une rigueur: peser ses aliments et tout encoder. De plus, le déficit proposé derrière pour rattraper l’écart est assez faible et cela peut prendre quelques jours pour compenser juste un seul craquage. Alors, autant filer droit!

Puis, il y a le sport. C’est possible de se stabiliser et rattraper des écarts. Oui, mais il te faut du temps, beaucoup de temps! Alors si tu es comme Brak Obama, ce qui est certainement ton cas, et bien…. Ca ne marchera pas sans contrôle nutritionnel derrière! 

Et il y a ……Les substituts de repas. Tu peux les utiliser au quotidien pour t’aider à équilibrer ta nutrition. Ils sont nutritifs, ils contiennent tout ce dont le corps à besoin pour fonctionner tout en étant pauvres en calories. Tu peux aller voir l’article sur les substituts de repas, on t’explique tout! 

Fini les carottes durant trois jours après le resto! Il suffit de remplacer deux repas par jour par un substitut et de prendre un repas libre le soir en famille. Et hop, c’est oublié en un, voir deux jours si tu t’es vraiment lâchée. Et si tu n’as pas eu le temps de te préparer un lunch healthy pour aller au boulot, glisse dans ton sac une barre repas au lieu d’aller chercher un sandwich qui va te faire exploser le compteur calorique! Simple non? 

Comment faire son choix?

Ben là, c’est vraiment une question de tempérament et de temps! Rien n’empêche de combiner plusieurs méthodes.

La méthode du bon sens pour essayer de tenir une alimentation saine au quotidien c’est l’idéal! Tu peux aller voir notre article sur comment cuisiner sainement chaque jour pour t’aider à t’organiser par ce que ca peut être sportif!

À cela, tu peux faire quelques exercices sportifs. En sachant que les exercices à intervals sont très efficaces pour brûler les calories en un minimum de temps, ca peut vraiment aider!

Et enfin tu combines avec les substituts pour te faciliter la vie au quotidien quand tu es pressée ou quand tu décides de te faire plaisir. Fini la charge mentale! On ne se mord pas les doigts au boulot quand on n’a pas de healthy boxe “home made” et on profite enfin de la pizza comme il se doit:  Mamamia!!!! Que c’est BON!!!!!!

Pour vivre la nutrition de cette façon décontractée découvre notre https://www.catlion.com/notre-boutique/ et à toi la belle vie!