La vie est très loin d’être fade et sans intérêt. Et si c’est le cas pour toi, c’est juste une impression, et il suffit parfois d’y ajouter juste un peu de sel et de piment pour qu’elle devienne d’un coup hyper intéressante! Et c’est pareil pour tes p’tits plats! Voici quelques astuces que j’ai apprises dans mes cours de restaurateur traiteur, un petit plus qui peut faire toute la différence!

1ère étape: goûter

Ca parait tellement évident qu’on l’oublie!

2ème étape: on équilibre les saveurs

Voici les trois règles de base:

  1. Pour équilibrer les plats salés, on joue toujours sur trois saveurs. Les saveurs sont: le Salé et umami, le sucré, l’acidité, l’amertume et le piquant.
  2. La saveur sucrée équilibre l’amertume, l’acidité, le piquant et exhausse le salé
  3. Le salé équilibre l’amertume et exhausse le sucre

Les saveurs sont soit apportées par les aliments eux-même, soit par l’assaisonnement.

Les aliments sucrés sont: les fruits, la betterave, la courge, pomme de terre, maïs, carotte, fenouil. Alors que les assaisonnements sucrés sont: le miel, la confiture, les vinaigres balsamiques, de xérès, de cidre, le ketchup, le lait de coco.

Les aliments umami sont: tomate, champignon et les salaisons alors que les aliments salés sont: le fromage à pâte dure, les anchois, les algues.

Les assaisonnements salés et umami sont: la sauce soja, la sauce poisson, le miso.

Les aliments piquants: le radis, la roquette, le cresson. Alors que les assaisonnements piquants sont les piments, la harissa, le wasabi, la moutarde, le raifort.

Voici quelques exemples concrets:

✔ Quand on prépare un plat avec de la sauce tomate, on complète l’acidité avec deux autres saveurs: le sel et le sucre car le sucre casse l’excès d’acidité et rehausse la saveur salée. On peut aussi ajouter de la carotte à la sauce tomate car le sucre de la carotte va compenser également l’acidité.

✔ On adoucit l’amertume du chicon, de l’aubergine, du pamplemousse, du navet, de l’artichaut et des salades, avec la combinaison salée et sucrée. Pour la note sucrée, on peut s’amuser:

  • le chicon braisé avec une pointe de miel
  • la vinaigrette avec un peu de jus d’orange (une vinaigrette c’est toujours une portion de vinaigre pour trois portions d’huile et le reste c’est de l’assaisonnement: moutarde pour le piquant et le miel pour le sucré)
  • L’aubergine avec un peu de sucre blanc

✔ On adoucit aussi l’acidité des vinaigrettes par un peu de sucré: avez vous déjà goûté de la vinaigrette au miel? Ou au sureau? Ou à l’orange ou à la mangue? Délicieux n’est ce pas?

✔ Si tu as été trop fort sur le sel, voici quelques astuces:

Si ce sont des pâtes ou des légumes cuits à l’eau ou même de la viande, repasses les sous l’eau délicatement. Si c’est un mijoté, tu peux faire tremper une pomme de terre crue pelée et coupée en grosses tranches durant quelques minutes. Si c’est une soupe: tu peux ajouter un peu d’eau et un peu de sucre blanc.

✔ Si tu as été trop fort avec le piment, à part diluer tu ne peux rien y faire! Et malheureusement, c’est rarement possible! Alors molo molo hein!

✔ Si tu as été trop fort sur le sucre, tu peux ajouter un jus de citron, ou un peu de vinaigre blanc dont l’acidité va couper le sucre. Tu peux aussi ajouter une pincée de sel!

3ème étape on joue sur les épices

 

N’hésite pas à bousculer tes habitudes, sois audacieuse! Et voici une superbe astuce pour booster ta créativité.

Amuse toi à créer un bar à épices! C’est super rigolo et très inspirant! Trouve un petit coin sympa dans ta cuisine, à consacrer à ça. N’hésite pas à peindre un mur pour y accrocher tes pots d’herbes fraîches. Tu peux même t’amuser à accrocher une mini étagère où tu mets en évidence tes jolis pots à épices. Tu vas adorer aller picorer dedans et tes invités vont, à coup sûr, te copier!

Il te faut du matériel: des beaux petits bocaux en verres. Perso, j’ai récupéré mes pots de compotes, de pois chiches, d’anchois etc de différentes formes et j’ai collé des étiquettes noires où je pouvais écrire avec de la craie, c’est très joli! Il te faut aussi des moulins pour moudre les épices entières un petit mortier et une râpe. J’ai aussi récupéré des caisses de vin en bois pour mon étagère et des boîtes de conserves en métal pour mes herbes. hop, c’est fait!

✔ Essaye de trouver des épices entières comme le poivre, le cumin, la cannelle, la noix de muscade, etc…et les moudre toi-même. Elles garderont une plus grande saveur que les épices déjà moulues. Tu peux même t’amuser à les griller avant! Comme le cumin par exemple! Tu grilles les graines, elles vont avoir une saveur incroyable avant de les mettre dans ton moulin.

✔ Epices moulues: ras hel hanout, le curry, le colombo, paprika

✔ Les herbes séchées sont super utiles! Comme les feuilles de Laurier, les branches de thym et l’origan.

✔ Les herbes fraîches : basilic, menthe, aneth, thym, persil, coriandre

C’est évident que les épices tu peux les ajouter avant. Tout dépend de l’effet recherché! Un mijoté? Une marinade? Tu fais mieux de les mettre au début pour que les saveurs infusent. Par contre, pour les herbes fraîches, garde les pour la fin!

Voilà, maintenant à toi de t’amuser et bon appétit!

Pssst..!

Au fur et à mesure de tes achats tu obtiens des réductions allant jusqu’à -20% du montant total que tu dépenses chez nous ! La transformation commence aussi dans ton portefeuille !